Protéger sa peau : les bons gestes

Le vieillissement cutané est un phénomène naturel inévitable. Cependant, quelques gestes peuvent aider votre peau à ralentir le phénomène. Suivez le guide !

Comment protéger sa peau ?

La peau constitue une barrière protectrice contre de nombreuses agressions de notre environnement. Constituée de cornéocytes soudés par des lipides, la couche cornée est un manteau presque imperméable qui empêche la pénétration d’agents chimiques nocifs dans l’organisme. Cette couche cornée est recouverte en permanence par le film hydrolipidique, composé de sueur, d’eau et de protéines dégradées. Le film hydrolipidique favorise la prolifération des bonnes bactéries et empêche celle des bactéries indésirables qui risquent de pénétrer dans l’organisme. L’équilibre du film hydrolipidique est donc primordial pour prévenir le risque d’une peau en mauvaise santé.

Soleil, pollution, stress, substances chimiques, lumières bleues ou encore manque de sommeil, la surface de votre peau subit de nombreuses agressions qui peuvent altérer cette fonction barrière. Résultat : la peau perd son éclat, son élasticité et sa jeunesse.

Comment protéger sa peau de l’effet néfaste du soleil ?

Le soleil représente l’un des principaux facteurs du vieillissement prématuré de la peau. En effet, bien que la lumière du soleil soit bénéfique pour le moral, ses rayons UV sont les ennemis jurés de votre peau. Les rayons du soleil génèrent des radicaux libres, des molécules agressives qui altèrent la structure des kératinocytes, cellules qui constituent l’épiderme, la couche à la surface de la peau. Ce processus d’oxydation conduit ces cellules à produire moins de collagène et d’élastine, ce qui participe au vieillissement de la peau. Le vieillissement cutané se manifeste tout d’abord par une réduction de l’épaisseur de l’épiderme liée à une diminution de la régénération des kératinocytes. Ce ralentissement du turn-over des kératinocytes entraîne une accumulation des cellules mortes en surface si bien que la couche cornée s’épaissit. Ce qui explique l’aspect terne de la peau.

Avant toute exposition au soleil, il est donc important d’appliquer un produit protecteur équipé de filtres solaires sur le visage et sur le corps. Tâchez d’utiliser une crème ou une poudre solaire avec des filtres qui protègent à la fois des UVA et des UVB.

Comment protéger la peau de la pollution ?

La pollution est l’ennemi numéro 1 de la peau. Au quotidien, notre peau est agressée par la pollution, et cela ne concerne pas seulement les grandes villes. Elle est responsable de certains effets néfastes tels que le vieillissement prématuré et la déshydratation. Points noirs, peaux ternes, allergies, dermatite, acné ou sécheresse… L’impact des agents polluants sur l’épiderme est multiple.

Pour se défendre, la peau a besoin d’agents de protection et de réparation pour l’aider à lutter contre les dégâts. Les soins antioxydants protègent la peau des méfaits de la pollution. Pour lutter efficacement, optez pour un produit hydratant riche en acides aminés et en agents antioxydants, comme les vitamines C et E et les polyphénols.

Quels sont les agents de protection de la peau ?

Qu’ils soient en application cutanée ou apportés par l’alimentation, les agents de protection de la peau sont indispensables à la santé de l’épiderme.  L’organisme dispose d’un stock d’antioxydants qui neutralisent les radicaux libres. Certains sont synthétisés naturellement par la peau, les autres sont apportés par l’alimentation et les produits cosmétiques. L’utilisation de cosmétiques anti-pollution est destinée à protéger la barrière cutanée et à piéger les radicaux libres pour éviter les dégâts dans les couches plus profondes.

La vitamine E et l’acide ascorbique, la vitamine C, constituent deux agents anti-oxydants efficaces à retrouver dans vos produits cosmétiques :

  • La vitamine E : avec la vitamine C, la vitamine E arrive en tête des agents de protection de la peau. Les produits cosmétiques à base de vitamine E lutte contre la propagation des radicaux libres en les piégeant et réduisent ainsi l’inflammation des cellules. La vitamine E est un antioxydant présent dans l’huile qu’elle aide à conserver. L’application d’un soin hydratant avec de la vitamine E, adapté à son type de peau, lutte contre le vieillissement cutané et permet aussi  de limiter la perte insensible en eau, en restaurant la barrière cutanée.
  • L’acide ascorbique : l’acide ascorbique, ou vitamine C en nutrition, occupe une fonction barrière pour la peau face aux méfaits du soleil et de la pollution. L’acide ascorbique est un agent protecteur de la peau qui intervient également dans de nombreuses fonctions métaboliques de l’organisme. L’acide ascorbique favorise le renouvellement des kératinocytes, réduit les tâches pigmentaires et favorise la fabrication de collagène pour assurer une belle qualité de peau et un épiderme sain.

Côté alimentation, les agents de protection de la peau se retrouvent dans les aliments riches en antioxydants. Les antioxydants ont un rôle de protection pour l’organisme, en plus de permettre à votre peau de prévenir les lésions cutanées. Misez donc sur tous les aliments contenant de la vitamine C et de la vitamine E.


La peau subit de nombreuses agressions quotidiennes liées notamment aux facteurs environnementaux. L’agent de protection aide à prévenir les effets nocifs de ces facteurs externes sur la peau et à restaurer les lipides à sa surface. Les produits antioxydants sont une source nécessaire d’agents protecteurs. Leur utilisation aide à protéger les cellules cutanées et à prévenir les risques de vieillissement prématuré tout particulièrement au niveau du visage.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos produits