Qu’est-ce qu’une bonne crème anti-rougeurs et comment agit-elle sur la peau ?

Temps de lecture : 5 minutes

Ressentez-vous des picotements, des démangeaisons, des tiraillements ou un échauffement général du visage ? Cette fragilisation qui se localise souvent sur les joues, le nez, le front et le menton est causée par la dilatation des microvaisseaux sanguins de la peau. À la suite de petites agressions extérieures, les peaux les plus sensibles rougissent plus facilement. Intégrer une crème anti-rougeur dans sa routine quotidienne est une bonne solution à long terme pour atténuer les désagréments et retrouvez du confort.

femme qui applique de la crème

Pourquoi la peau rougit-elle ?

Avant de paraître inesthétique, les rougeurs sur le visage attestent qu’une peau est irritée et fragilisée. Ce que l’on appelle également des flushs est causé par une réaction excessive à des facteurs extérieurs. De multiples facteurs peuvent agresser la peau : les variations de température rapides (soleil, froid, climatisation), une eau trop calcaire, la pollution de l’air, les changements hormonaux, les émotions fortes comme le stress ou la colère, une intolérance alimentaire ou encore des soins inadaptés à notre peau (les fragrances et les parfums peuvent causer des allergies).

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il faut se méfier de la lumière bleue des écrans d’ordinateur, de télévision, de tablette et de smartphone, mais également les LEDs. Non pas seulement pour la vision, mais également parce qu’elle endommage la peau sur le long terme en générant un stress oxydatif et donc l’apparition de taches brunes. En effet, les longueurs d’ondes émises par la lumière bleue pénètrent l’épiderme plus profondément que les rayons UV.

Une peau mise à rude épreuve, particulièrement en ville

Avant que ces rougeurs ne se transforment en affection plus intense comme la couperose (ou rosacée) il est indispensable d’adopter des soins pour le visage qui apaisent et protège le derme. Et notamment quand on vit en ville, car les facteurs d’agression sont plus nombreux. La peau est un très grand organe, une interface protectrice entre l’environnement extérieur et notre organisme. Le microbiome cutané est une barrière naturelle, cependant, lors qu’il est altéré de manières répétitives, la peau finit par devenir plus vulnérable aux agressions extérieures. Ainsi, traiter et nourrir sa peau avec des soins spécifiques anti-rougeur ou antipollution, c’est prendre soin de sa santé et renforcer son système immunitaire contre l’intrusion de pathogènes.

L’efficacité d’une crème anti-rougeurs

Une bonne crème anti-rougeur doit apaiser la peau et atténuer la sensation de chaleur. Au quotidien, elle traite et protège les tiraillements et les sécheresses. À terme, elle permet de retrouver un confort et d’augmenter le seuil de sensibilité de l’épiderme (couche supérieure de la peau). Elle contient parfois un indice SPF à la manière des crèmes solaires ou des pigments verts. Le vert étant la couleur complémentaire du rouge, cette combinaison permet d’unifier le teint immédiatement. Parmi les actifs anti-rougeurs les plus communs, on retrouve :

  • des actifs hydratants réparateurs et protecteurs comme la glycérine végétale, le beurre de karité, l’huile d’olive, d’amande, de carthame et d’abricot ;
  • des actifs de plantes aux propriétés réparatrices et apaisantes comme la centella asiatica (Herbe du tigre), l’arnica, le bisabolol (écorce de l’arbre candeia), la chlorelle (microalgue verte), l’aloe vera, la camomille, la lavande ou encore l’huile de chanvre  ;
  • des actifs de plantes anti-inflammatoires comme la cameline (appelée aussi lin bâtard ou sésame d’Allemagne) et l’avenanthramide (issu de l’avoine) ;
  • des toniques veineux qui activent la circulation et la microcirculation comme l’hélichryse (également appelé immortelle), la calophylle, la vigne rouge, l’algue rouge, le ginseng, la feuille de Ginkgo Biloba et le petit houx ;
  • des actifs anti-rougeurs et apaisants comme le Niacinamide (riche en vitamine B3), le Rhamnophénol (une molécule naturelle qui lutte contre l’inflammation de la peau liée à la pollution) ou encore une ressource abondante et française : l’algue de l’île d’Ousseant !

Les bonnes habitudes anti-rougeur

Quand on possède une peau sensible, il est impératif d’adopter une routine cutanée douce, mais efficace pour préserver son confort. Une routine anti-rougeur consiste à se démaquiller le soir et opter pour une crème ou un sérum suffisamment riche afin d’aider au renouvellement cellulaire pendant la nuit. Le matin, réveillez votre peau avec un soin doux comme une eau thermale ou une eau florale. Appliquez ensuite votre crème anti-rougeur à l’aide de massage circulaire sur le visage et dans le cou. Les massages permettent d’activer le système lymphatique et rétablir la circulation sanguine et d’unifier le teins.

En plus des cosmétiques spécialisés, d’autres habitudes de longs termes peuvent aider à protéger les peaux sensibles et éviter les rougeurs 

  • Réduire voir arrêter la consommation de tabac et l’alcool ;
  • Manger équilibré en privilégiant les fruits et légumes et en réduisant le gluten ;
  • Éviter de laver le visage à l’eau chaude ;
  • Remplacer les produits d’entretien agressifs par des produits d’entretien fabriqués maison. Car le contact et les vapeurs des composants chimiques peuvent altérer la barrière cutanée ;
  • Appliquer une protection solaire régulièrement et d’un SPF 15 minimum. Surtout en voiture où les vitres et le pare-brise renforcent la pénétration des UV dans la peau ;
  • Rester hydraté tout au long de la journée en buvant minimum 1,5 L d’eau par jour. Une bonne hydratation aide à préserver l’élasticité de la peau et éviter le dessèchement cutané ;
  • Retirer le masque de protection sanitaire dès que cela est possible, afin de laisser la peau de votre visage respirer ;
  • Utiliser une crème de nuit antipollution pour faciliter la régénération nocturne de la peau. En couche épaisse, elle fait office de masque.
Avec une routine douce et efficace, les peaux sensibles peuvent enfin retrouver du confort, de la douceur et un teins unifié. Les rougeurs ne devraient pas être une fatalité, car elles se traitent très bien avec des soins anti-rougeur ou antipollution.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos produits